vendredi 6 mars 2009

Optimisation des ressources

Le vérificateur général du Québec peut exécuter deux types de mandats lorsqu'il fait la vérification de sociétés gouvernementales.
1. Un mandat pour vérifier l'exactitude des chiffres montrés aux états financiers
2. Un mandat d'optimisation des ressources.

Dans le premier cas, le vérificateur se contente de dire que les chiffres montrés sont exacts, que les actifs montrés existent bien, que le total des dépenses est bien de tel montant, mais n'exprime pas d'opinion sur le bien fondé de la dépense.

Dans le second cas, le vérificateur va se poser la question de savoir si la société en a eu pour son argent.
Les gestionnaires ont-ils bien utilisé toutes les ressources de la société en question.
À titre d'exemple
Les dépenses de voyages des dirigeants étaient-elles nécessaires et quel en est le bénéfice pour la société.
Si les dépenses étaient bénéfiques, le vérificateur va se poser une deuxième question, étaient-elles raisonnables dans les circonstances.

Présentement, plusieurs grandes organisations du gouvernement comme Loto-Québec, Hydro-Québec et la SAQ entre autres, ne permettent pas au vérificateur général d'exécuter ce type de vérification.
Ces grandes sociétés d'états qui versent annuellement à leur dirigeants de généreux bonis (faussement nommés primes au rendement) doivent être soumises à une vérification d'optimisation des ressources à la seule discrétion du vérificateur général.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire